Une recette du tonnerre

Pour démarrer du bon pied des matins pas folichons (y’en a aussi en été  :/  ) : Mettre un morceau de zique  gai et entrainant de préférence à un macabre et mollasson, et se laisser emporter par son rythme pour quelques pas de danse . Des ailes pousseront sur votre moral entamé, ses appréhensions s’envoleront  …

Boosté,   il sera fin prêt à affronter les éventuels aléas de la journée, ainsi que les empêcheurs de tourner en rond.  Pas la peine d’exécuter des pas acrobatiques ou périlleux, puisqu’il n’y a aucune galerie à épater : Sautiller à volonté, laisser glisser ses pieds, tortiller des fesses inspirées, remuer son thorax, agiter ses bras dans tous les sens,  sa tête, de droite à gauche et vice versa, de façon à exorciser  les démons du jour, suffit largement à se remettre d’aplomb  …

Qui danse ne se laisse pas abattre  !!!

Publicités

15 réflexions sur “Une recette du tonnerre

  1. Houlaaaaaaaaaa ! si je fais ça, je risque fortement de tanguer ! mon oreille interne ne sera pas d’accord ! Mais merci tout de même Juliette, je bougerai autrement ! Bizettes

  2. Des fesses inspirées … On aura tout lu ici MDR ! Moi je risque bien d’ avoir le joufflu essouflé si je fais çà LoL ! Bisous et bon weekend Juliette trémoussette !

  3. Alors je m’en vais de ce pas taper du pied bien fort histoire que personne ne vienne me plomber le moral 😉 !

    • C’est un morceau d’Underground Youth ( groupe Anglais de rock)collé sur un extrait de « Permanent Vacation » le 1er film de Jim Jarmusch, Elisabeth

      le vrai morceau de cet extrait du film est un morceau de jazz de Charlie Parker

      • Merci, Juliette, je ne me souviens pas de ce film qui a l’air très bien mais je trouve que ce collage que tu as posté est bien plus drôle 🙂

Les commentaires sont fermés.