Qui sème l’amourette récolte l’amor

Au bout du rouleau à cause de longues soirées printanières orgiaques passées à aspirer le nectar de belles fleurs et à batifoler avec des nymphettes de l’air, un Sphinx Don Juan, les trompes en accordéon, se demande s’il pourra terminer sa saison estivale en continuant ainsi à pomper avec gloutonnerie  toutes les belles de nuit qu’il survole, et surtout en continuant à satisfaire toutes les sexys sphinxettes que ses antennes sifflent à peine elles l’effleurent.

Francesco Francavilla - Butterfly

Épuisées par d’incessantes danses érotiques les antennes du bourreau des fleurs flagellent , esquinté par ses excessifs  accouplements diurnes son organe d’amour, tel une figue molle,  capote lamentablement. Harcelé par des groupies en chaleur, avides de ses performances, le sphinx en rut ferme la porte de son citropsis natal pour papillonner vers un lointain tilleul qui apaisera ses ardeurs et calmera du même coup celles de ses fans.

Pauvre de lui, ses adoratrices en furie l’aimeront jusqu’à ce que mort s’ensuive :/

Publicités

14 réflexions sur “Qui sème l’amourette récolte l’amor

  1. s’il pouvait s’occuper de cette mouche qui me tourne autour comme à chaque fois qu’il fait orage , ton sphynx , ça m’arrangerait bien !
    Bizzz et pluie pluie pluie

  2. Il a fallu que je cherche sur internet « citropsis »! Rien à voir avec oncques citrus. Je laisse les curieux chercher par eux-mêmes de même.

    Arbre à sexe qu’ils disent…

        • la fin n’est pas si belle que ça, Elisabeth 🙄 j’ai lu que l’accouplement de papillons pouvait durer 3h , debouts sur une feuille, alors copuler en continuation, quel sport de l’extrême pour la pauvre bête

  3. Coucou , je suis allée m’instruire aussi …
    On en apprend des choses chez l’Amie Juliette et grâce à internet.
    Bizzz et bonne soirée 🙂

  4. Qu’importe la mort, si c’est en jouissant. C’est ce que disait mon arrière-arrière grand oncle. Il s’est marié à 60 ans avec une jeunette de 16, et a fait son dernier enfant à 80. Il aurait pu continuer si sa femme n’était épuisé. Mort à 110 ans, toujours vert.
    C’est normal, il se nourrissait de décoction de racines dont il avait seul le secret.

Les commentaires sont fermés.