Requiem pour une héroine

pulp_comics_ghost_zeroDéchiquetée par une bringue orgiaque, une de celles qui font perdre la raison, se demander, au petit matin, si l’on est encore de ce monde, douter de vous, de tout, sombrer dans la noirceur, donne un sale gout acide à la vie, je heurte sur le trottoir un morbide personnage qui se présente comme ma mort. Il sort un pétard de son cuir, me demande abruptement, si je veux passer de vie à trépas maintenant. Je réponds au mort de fin, qu’il n’y a pas urgence, qu’un dodo me remettra d’aplomb. Et qu’il aille se faire voir en enfer 👿

Il insiste lourdement, je le repousse, lui casse son semblant de pif ainsi que des chicots d’un coup de tête rageur ! Vindicatif, il m’informe que malgré mes excès de la nuit, si j’avais fermé ma grande gueule, l’avais respecté, j’aurais échappé à sa sentence …

Devant cet arrêt de mort, mon cœur se serre, j’étouffe … Pourtant, mon instinct de survie me relève, et, je cours, cours … je sème l’immonde …

C’est décidé, je ne tremperai plus mon nez dans la blanche …

Publicités

31 réflexions sur “Requiem pour une héroine

    • Et, oui Marla, un peu comme lorsque j’ai rencontré une nuit le diable, ou son sosie, dans le métro Londonien 😕 sauf que celui ci n’est pas autobiographique …

  1. Il vaut mieux consommer une bonne tasse de thé… comme ça on n’a pas de maux de crâne ni d’affreux cauchemars. 😉
    Bizzz

    • tous les matins Pat, je bois une grande tasse de thé avec du bon miel, puis une tasse de café et avant le dodo une grande tasse d’herbes de mon jardin ( menthe, églantine, thym, tilleul …) avec du miellat ( caca de puceron ) ce qui ne m’empêche nullement de faire de temps à autre des rêves d’un autre monde 😦

  2. Je dirais même presque de la musique magique, sauf que je l’ai écouté en concert et je vibre toujours, entre sa douceur, son professionnalisme et sa façon d’accélérer sa musique après des moments calmes de rêves: le rock comme j’aime, …..
    Merci toujours pour tes reproductions animales et encore et encore
    Je te l’avoue, il était grandiose , simple juste et capable de laisser le saxo envahir le palais des sports en cette époque là……
    Smac à toi

  3. Bon. N’oublions pas qu’avant de naitre, nous étions tous morts et nous ne nous en portions pas plus mal. Maintenant, même avec un peu de blanche dans le nez, on n’aime pas trop rencontrer celui-là non plus

    • J’aime bien ton …ou alors avec modération 😉
      j’ai eu d’immodérés amis morts à cause de cette merde blanche. J’en ai sevré mon frangin, il y a des années, dans un endroit perdu où j’habitais, avec un médoc (en vente libre à l’époque)et beaucoup d’affection…

  4. Toc toc toc .. Je ne suis pas la mort … Mais j’ai assisté à tes échanges verbaux avec celle- ci.
    T’es une battante!

  5. Toujours un peu à la traîne je suis, mais bon je vais voyager à travers tes billets.
    Là je me rends compte en lisant que j’ai laissé un commentaire, mais vraiment incompréhensible… seulement clair pour moi…il faut vraiment que je me relise loll

Les commentaires sont fermés.