Mauvaise conjonction

Guillemet pousse des exclamations, lorsque se réveillant dans son Espace, il aperçoit ses traits tirés ravagés par les petits poings de sa compagne. Après avoir vécu des mois à ses crochets, des mois de loyaux sévices subis, sa parenthèse expérimentale d’amour sado-maso avec elle, se ferme. Elle lui a hier soir mis les points sur des I majuscules en le  fichant à la porte. Puis, le verbe haut, d’un accent aigu de poissonnière, elle lui a crié pour conclusion, d’aller faire voir ailleurs son minuscule attribut. Presque à l’article de la mort, une barre oblique dans la tête, une bouche en virgule, des yeux ronds comme des points d’interrogations, un nez écrasé, un nerf circonflexe irrité d’une épaule un peu démise, sujet trop subordonné, il lui fait par texto, la proposition en pointillés, d’ouvrir un nouveau paragraphe. Mal lui en coute, elle surgit. Il aura pour complément d’un direct, quelques points de suture sur ses intimes parties :(point final …

Publicités

12 réflexions sur “Mauvaise conjonction

  1. Je cherche un signe qui ne figurerait pas sur ton billet mais je ne vois pas … quoique trema la droite ment et insiste…
    Bravo

Les commentaires sont fermés.