Un bouche à oreille piquant

Une rivalité organiqueUne main gauche interpelle vivement la droite, au sujet de leur propriétaire, tombé dans les douces griffes d’une dresseuse de puces, rencontrée sur un marché aux sanguines : « Lors d’un bouche à bouche passionné, dans lequel notre homme excité l’a surnommée  » Ma pupuce adorée  » tout en la dépucelant fiévreusement, ses gazelles, jalouses, lui ont sauté dessus. Elles ont envahi son corps, des orteils à la tête en passant par les coucougnettes, et par nous les paluches. Il n’est plus qu’un sac à sauteuses »

« Quoi ??? questionne la seconde, qui prête pourtant attentivement l’escouette aux propos de sa collègue »

« Secoue tes piquantines hurle la première, et donne moi un coup de main pour écraser ces vermines »

L’autre ne pige toujours rien, malgré sa cliquette tendue à donf. Les voraces sauterelles ont infesté sa feuille.

.PS : sanguines, gazelles, sauteuses, piquantines, sauterelles : puces .  escouette, cliquette, feuille : oreille

Publicités

18 réflexions sur “Un bouche à oreille piquant

  1. Le texte est marrant mais la musique … je la trouve abominable au petit déjeuner !
    Je file en vitesse .
    Salut Juliette 😉

  2. Un billet qui donne le sourire… Dis moi ses portugaises ne seraient-elles pas ensablées….les écoutilles fermées…ou encore les esgourdes bouchées ?

Les commentaires sont fermés.