Des zanimaux et des zommes

Une dépression économique mondiale fit petit à petit tomber les humains dans une profonde dépression. Atteints d’une  intense mélancolie, hommes et femmes, le moral à zéro,  n’éprouvant plus aucun plaisir pour rien, se laissèrent complètement aller. Victimes de gravissimes délires, ils sombrèrent dans la psychose, puis se bouffèrent le nez entre eux . Leurs enfants, heureusement épargnés par la maladie, furent in extrémis, sauvés par les animaux, lesquels avaient profité de la débâcle générale pour régner en grands seigneurs sur la terre. Ces bêtes sauvages, que les mômes aimaient d’un amour désintéressé, le leur rendirent au centuple, en prenant infiniment soin d’eux …

The-Clash

Advertisements

18 réflexions sur “Des zanimaux et des zommes

  1. Bonsoir Juliette. Il n’est pas certain que ce que tu as écrit là n’arrivera pas un jour ou l’autre, à ceux qui se croient les maîtres de l’univers.
    Les dinosaures et les mammouths le pensaient aussi et ils se sont retrouvés congelés.
    J’aime tes histoires fantastiques
    Biz du soir

  2. Je crois aussi que ton histoire n’est pas si éloignée de ce qui peut nous arriver…
    Et ma vision du paradis a toujours été de jouer avec les animaux sauvages…

  3. Je crains le pire !!! On aime les animaux et on les enzoote . Quand les humains seront en voie d’ d’extinction , ils garderont quelques spécimens en cage pour garder l’ espèce ! Bon je te laisse , mon chien l’ a exigé ! Bisous ! Aïe il m’a mordru !

  4. Un vrai paradis :

    Tu as lu « Demain les chiens » de Simak?
    Quoique, d’après certains scientifiques, ce sont les insectes qui nous survivront, en particulier les cafards et les fourmis…

  5. Oui, elle m’plaît bien cette histoire aussi.. car cela voudrait dire qu’on n’aurait pas exterminé toutes les bêtes sauvages sur cette planète !
    Bises

Les commentaires sont fermés.