La chasseuse sachant chasser sans son chat.

Lior ArditiA lire à voix haute, si ça vous chante :mrgreen: Un chasse mouche en moustaches de poisson-chat offert à sa naissance par une charmante sorcière amorce son sacerdoce de chasseresse. Chevauchant son sauvage chat Tanas, elle passe son enfance à chasser les chauves souris. A l’adolescence, elle s’entiche d’un business charlatan. Il lui enseigne de salaces chansonnettes pour pourchasser la richesse. Pas chochotte pour un sou, elle installe sans chinoiser sa bidoche (se met toute nue) dans de chauds shows. Chancelante sous le succès, mais restée chaste, elle laisse la scène, séchée. Sollicitée ensuite par un chaman Corse, elle chassera sans cesse d’insaisissables chimères.

Publicités

16 réflexions sur “La chasseuse sachant chasser sans son chat.

  1. Chalutaire, chans che chentir cholicité par le chuintement du chifflement de la chenchualité chtupéfiante en chette atmochphère ambiante.

    Bistro en mode congés payés

  2. Génial !!!
    Je vais tenter de t’envoyer ma lecture à haute voix!!
    Mais où vas ri chercher tout ça pétulante Juliette

    • bien reçu et écouté Colette ! un grand merci et un grand bravoooooo !!!
      moi même j’ai du mal à lire cette chuite de che et de s 😉

  3. Anonyme dit :

    Quand j’étais apprenti chez le charcutier, il me faisait réciter tous les matins: » si cent scies scient cent saucissons, six cents scies scient six cents saucissons ». Il faut dire que ses saucissons étaient énormes.
    Bon dimanche Juliette

Les commentaires sont fermés.