Crise du bâtiment …

Un soleil radieux se lève sur une métropole en branle-bas-de combat. D’un gratte ciel le mot d’ordre est lancé   » l’heure a sonné frères et sœurs, cassons nous maintenant ou jamais !!! « 

Alors, dans un même mouvement d’exaltation, tous ces opposants d’un immobilisme destructeur :  bâtisses , édifices, de toutes tailles et tous genres … rasés d’être entassés tels des sardines en boite, défraichis par la promiscuité, esquintés par leur sédentarisation, partent en cavale. Ils décanillent à grandes enjambées de la cité, bien décidés cet été à se mettre au vert ou à voir la mer, emportant avec eux leurs locataires …

581816_496964370339563_1679198761_n

Advertisements

18 réflexions sur “Crise du bâtiment …

  1. C’est marrant… Cela me fait penser à un film d’aventures/SF où les immeubles se déplaçaient à la fin, mais qu’était-ce? Oh, ma pauvre tête… Seule W pourrait nous aider…
    Pas grave, on s’en sortira. Pas vrai, Juliette?

  2. SpirituElle! dit :

    Ca me ferrait plaisir que le mien ne parte pas trop loin cet été. Sinon, ça me ferra un long chemin jusqu’au travail… 😦

Les commentaires sont fermés.