Quand les escargottes se décoquillent

Deux jeunes escargottes en ont ras le popotin d’être cloitrées dans d’étouffantes carapaces. Sans crier gare, elles sortent de leurs coquilles, en liment les bouts.

A moitié dépouillées de leurs cuirasses, elles baladent au grand jour leurs jolies fesses, sont traitées de dévergondées par les envieuses mémères, reluquées par les pervers pépères,  mais suivies dans leur rébellion  par une ribambelle de limaçonnes revendiquant elles aussi, la liberté de dévoiler  leurs corps.

Ces éclatements de coquilles éradiqueront le préjugé idiot  » Escargotte qui montre son cul n’est qu’une trainée qui veut passer à la casserole «  et enlèveront petit à petit à toutes ces mignonnes leur ancestrale peur de se faire sauter toutes nues et toutes crues…

Vous trouverez peut être dans ce texte des coquilles égarées  😕

Publicités

17 réflexions sur “Quand les escargottes se décoquillent

  1. preum’s ..t’as vu j’ai pô traîné là moi ? 😉
    Sont bien affriolantes tes jeunes escargottes rigolottes … pas encore de la génération Y , elles, mais on s’en approche … lentement .. à pas d’escargot
    Bizz et ail et persil

  2. Mine de rien, tes escargottes …ainsi libérées …montrent bien autre chose que leurs fesses …! Bises et bon w-e , Juliette . Salut à Marseiile et bise à ton papa!

Les commentaires sont fermés.