Quand un dragon ne gronda plus

Lior ArditiChevauché à son réveil par une jolie poupée
Émoustillé par les caresses de son regard bleu
D’abominable un dragon deviendra affable
Arrêtera définitivement de cracher du feu
N’expulsera que des grognements aimables
Enrubannés de cœurs pour la petite beauté
Autrefois fui comme le pire des chiens galeux
A présent chouchouté et qualifié d’adorable
Il entonne un déjanté « Nananéreuh, nananéreuh!
Je suis enfin aimé !!! …. c’est trop de la balle !!!  »

C’est l’incroyable aventure d’un vieux jouet retrouvé aux déchets 😎

 

Publicités

15 réflexions sur “Quand un dragon ne gronda plus

  1. Tuxnux dit :

    Tu peux lui faire cracher des flammes quand même, avec ce froid…… Poupée 😳

  2. Demain, à Mons…près de mon village natal, c’est le Doudou! Une fête traditionnelle au cours de laquelle on combat un dragon …que l’on appelle lumeçon …Lui subtiliser un poil de crin de sa queue porte bonheur pour toute une année ! Il y a une foule immense ! Bise à ton gentil dragon …et à toi!

    • J’ai lu Lily …drôle de fête 😉
      Je suis à Marseille là pour la semaine et y’a aussi plein de dragons qui crachent du feu …

  3. Tout feu , tout flamme
    J’espère que tu es aussi à Marseille pour le côté agréable , les expos , concerts et autres…bizzz Juliette

Les commentaires sont fermés.