Comment dépouiller un animal

Depuis qu’il l’a abandonnée elle a choisi de tapiner dans de sordides ruelles.
Il y règne une nauséabonde odeur de mal mêlée à celle répugnante de poubelles
Elle prend à sa façon une revanche sur son amour bafoué .
Elle interdit au mâle en manque de chair fraîche de l’effleurer.
Elle ne prodigue à l’animal pas le moindre attouchement.
Il doit se contenter de l’admirer en poussant des grognements.
Le regard glacial armé de mitraillettes de la jeune fille refroidissent net ses ardeurs.
Son visage de cinglée presque complètement recouvert de piercings  lui font peur .
Elle le dépouille ensuite de ses billets, puis avec délectation l’abandonne.
Frustré il file dans sa voiture qu’il bichonne surement plus que sa  » bobonne » .
Publicités

32 réflexions sur “Comment dépouiller un animal

  1. Ce n’est pas à une cuisinière de ta classe que j’apprendrai que ……..
    Tapiner à Hambourg çà fait péter … même bien cuits !
    Bisous bon 30 , à demain !

  2. Bien belle et triste historiette ma Juliette !
    Queen of the Stone Age (si je me trompe pas?) ainsi que l’illu passent super bien avec ta prose !
    Bises gounjesques.

  3. Pas besoin de lois pour sanctionner les clients des prostituées avec des travailleuses comme elle…Ils se sauvent en courant, la queue entre les jambes. Kaï, kaï…

  4. Rien à voir avec un quelconque dépouillement d’animal, mais oui, l’osso-buco je connais, j’adore et j’en fais même quelquefois…

  5. snake0644 dit :

    J’ai un voisin qui bichonne sa voiture et son scooter tous les jours. Bobonne est d’ailleurs partie une fois.

Les commentaires sont fermés.