Encore du roquefort et plus de brie !

Pour cette belle des champs c’est un délice que d’écouter en abondance du rock fort dans sa maison de chaume perdue au fin fond des Pyrénées . Mais son voisin le père Joseph, grand montagnard autrefois curé Nantais, lance un pavé sur la porte. L’est poisse (l’époisses)ce type pense t’elle . Fais ta (feta) vie, crie t’il en rentrant sans essuyer ses  godillots pleins de crottins de chèvres, mais moins de bruit (brie),  Mozart est là ( Mozzarella ) aussi !  ma connais ( Mâconnais ) pas toi, et pis en plus tu fais celle ( faisselle ) qui entend pas !

Et vieux porc salut ! t’as pas un brin d’amour en toi répond belle des champs en passant la raclette sur les salissures.  Enfin, tu vois pas que je brique,  mais, quel con t’es (comté). Et, méfie, mon beau, fort (beaufort) petit suisse va arriver du mont d’or et te mettre la tête au carré.  Et,  rira bien qui ri  (kiri) ra le dernier …

Publicités

24 réflexions sur “Encore du roquefort et plus de brie !

  1. Fr@ne & @l ~~ Mouette & @lbatros dit :

    Le rock très fort fait tout de même beaucoup de Brie …
    Bééééééé
    Bonne journée Juliette
    Bises
    Fr@ne

  2. Et ici, les sirènes et (siréné) les crabes et (crabé) me disent : « fais-ta (feta) maligne! Dans quelques jours tu retrouveras la pluie à Bruxelles! Quelle « boulette »! On mange beaucoup de fromage en Bulgarie…mais il y a peu de variétés …ce qui ne vaut pas pour les yaourts , on en trouve des dizaines d’espèces, ça compense ! Bise et bon appétit !

  3. Pauvre homme, peut-être aurais-tu pu lui faire écouter un peu de Mozartestlà, juste pour le détendre un peu, lui offrir un café et lui demander ce qu’il aime lui comme genre de brie ?

  4. Tonton Singe dit :

    Le baby bel,de la grue,hier m’a comté les vaches ringardes de l’aimant alité.L’hystérie a (pouah!) gagné tout le plateau meuh.:)

    Love sur toi Juliette !

  5. Ouin…. Suis déçue, moi qui suis d’origine ch’ti, Tu n’as pas mentionné le Vieux Lille. Il pue fort, pourtant. Tu devrais le sentir depuis tes montagnes, la Belle des champs…

Les commentaires sont fermés.