L’amour dépaysant

On toque à la porte. Elle ouvre. Un homme à la beauté d’un Dieu Grec entre, deux Esquimaux à la main, un dog Allemand  qui n’est pas laid ( Népalais ) du tout, en laisse.

Un French kiss, aussi délicieux et coulant qu’un chocolat fondu d’Équateur parfumé à la vanille de Madagascar les unit .

L‘Italian lover bavarde dans le charabia d’une vache Espagnole. Il est fou ce Romain crie elle, (  il a les Portugaises ensablées ) , arrête tes Chinoiseries sinon pour la journée tu vas être ma tête de Turc !  Je préfère lorsque ce sont tes mains qui me parlent, fais donc moi un massage Thai.

Après s’être rassasiés d’amour, ils se rassasient, assis à l’Indienne, d’ une omelette Norvégienne en sirotant des Taras Boulba  Belges .

Éméchés comme des Polonais, ils jouent à la roulette Russe, grillent Gauloise sur Gauloise car leurs pistolets sont chargés d’allumettes Suédoises .

Puis, histoire de se dépayser encore plus, les amoureux mettent le Cap Vers le paradisiaque pays de Cocagne.

Publicités

26 réflexions sur “L’amour dépaysant

  1. Dis, explique-moi, c’est quoi les Taras Boulba belges???hi hi hi!
    Quant à la beauté de dieu grec…je confirme! Bise, Juliette!

  2. puis il pratiquent la brouette finlandaise, le petit trains japonais…avant que les anglais ne débarquent !!! (je sais, je sais, je sais….)

    • waaaaarf ! t’es vraiment en plein dedans on dirait Mano !!!
      et l’amour des 6 tas d’Ain? T’as des trucs à dire dessus???
      Bizzz dépaysées

  3. Ah oui, mais pour passer autant de frontières en si peu de temps ne faut
    il pas une carte de séjour, hi hi ??
    Bonne soirée à toi.
    .

  4. Tuxnux dit :

    Tu m’étonnes que les concombres transportent des Esherichia Coli, enfin ou plutôt que l’on a transporté des concombres au milieu d’Echerichia Coli
    eh merde!

  5. On dirait du San Antonio par moments (et c’est un compliment!).
    Mais après l’amour, il ne faut point filer à l’anglaise!

  6. ẄWẄ dit :

    Désolée pour la taille des commentaires Juliette, mais je n’y peux rien, c’est le thème qui est comme ça.
    Les images d’over blog n’apparaissent jamais, il faut choisir un autre hébergeur. Mais l’autre photo est très belle, merci!

    • ẄWẄ dit :

      Je n’ai trouvé que le Septième Ciel pour illustrer ton texte… 😉

  7. KyaFrane dit :

    très bon cet article Juju ! Bravo …
    Sur ce, noous allons nous balader un tantinet !
    Bizettes

  8. je suis déçu! ouais vachement déçu pas une petite note sur l’Islande,
    nan, je ne comprends pas…
    Ce texte me rend complêtement froid …
    (soupir!)
    bon quel heure est-il ? ouh lala! 15:18! il est tard, je vous laisse j’ai sommeil,
    (il s’enferme dans son congélateur (compartiment Super Freezer))

  9. c’est un peu surréaliste vos histoires: le billet lui-même je crois avoir compris mais les commentaires!que viennent faire les turcs la dedans, les concombres? et pourtant y a pas de piments basques! l’amour des paysans, ce n’serait pas dans leur position actuelle: tirer le diable par la queue? ah c’est beau la langue française!

    • Que veux tu Katerina, mes amis lecteurs sont restés de grands enfants, mais peut être que de bonnes douches écossaises leur rendraient toute leur tête ?
      🙂

  10. Hiiiiiii je me suis bien régalée à lire tous les commentaires ! Bizzz et bonne nuit Copine Juju .

  11. Bonjour Juju , merci à toi pour tes fréquentes visites sur Couroucoucou et merci à ton ami Gaël qui vient mettre une touche de romantisme sur ton espace- commentaires …Il a bien raison : pas de frontières pour l’Amour ! Bizzz et belle journée . 🙂

Les commentaires sont fermés.