Une figure de style

.

Quelques phrases sans queues ni têtes prononcées par un beau parleur lors d’une allocution à propos d’un sujet sans importance le mettent en rogne . Il s’énerve très vite, même à l’article de la mort  il s’énervera encore s’il découvre des non-sens absurdes et sans humour.

C’est un méditerranéen au verbe coloré et haut . Il jette donc à la figure du discoureur un tas d‘interjections du style : pouah ! ouille! blablabla !  berk ! ouste ! … puis lui attribue le terrible qualificatif  » d’empaffé à la tête de congre ».

L’autre , n’ayant pas un vocabulaire très riche, le prend au pied de la lettre en répliquant  par un enchainement vulgaire,  sans aucune ponctuation, de  gros mots.

Le mécontent lui fait alors en quittant avec pertes et fracas les lieux la proposition indirecte de tourner définitivement  la page .

Publicités

24 réflexions sur “Une figure de style

  1. Et s’il participe à cette injonction, cela sera déterminant, et attention, je peux avoir le verbe haut et l’adverbe blessant…

  2. snake0644 dit :

    « Empaffé à la tête de congre », c’est quand même bien. Bravo ! ça change un peu.

  3. ẄWẄ dit :

    Oui, j’avoue que je n’avais jamais entendu pareille insulte, c’est plutôt cool 😉

  4. Oui, c’est mieux que « suce-pet », par exemple.
    Les meilleures insultes sont sans doute dignes de Vaugelas.
    Traite quelqu’un de con, il va (éventuellement) rigoler ou s’en fiche, mais traite le d’asocial ou de paranoïaque obsessionnel ou de pervers polymorphe ou insinue tout simplement qu’il a un système nerveux remarquablement délabré et tu verras la réaction.
    Bises,
    Mo

    • Comme je n’insulte presque jamais personne Mo, et que je suis d’apparence douce et calme, lorsqu’il m’arrive de dire à quelqu’un en face de moi qu’il est con, abruti, ou bien qu’il m’emmerde, en y mettant le ton, je choque quand même la personne.
      J’aime bien la simplicité, le naturel, en toute chose d’ailleurs 🙂

      • J’ai l’impression que tu prends mes commentaires idiots à la lettre, Juliette… En fait, je fais des tentatives d’humour, mais il semble que je tombe complètement à côté. Pour tout t’avouer, je n’ai dans la réalité aucune expérience de la pratique de l’insulte. Pour autant que je me souvienne, j’ai traité quelqu’un de « connard » une fois parce qu’il était arrivé derrière moi sur un trottoir désert, m’avait collé une grande claque sur les fesses, m’avait doublée et était parti très vite sans se retourner. J’étais folle de rage et d’humiliation, voilà…

        Désolée…

        • Mais non Mo , j’avais compris l’humour , don’t worry !
          je me suis exprimée sincèrement c’est tout . j’injurie plus facilement que toi alors.
          🙂

  5. Je suis allée m’instruire … »Saperlipopette »est un terme que j’emploie souvent devant les enfants …mais j’ai découvert « cornegidouille » que j’utiliserai de temps en temps pour changer … Bizzzz et bonne soirée 🙂

  6. Il y a un dictionnaire qui est sympa, c’est le dictionnaire des
    jurons de Pierre Enckell édité chez PUF. Il y a plein de choses
    amusantes à l’intérieur boljemoï de boljemoï !!!
    Bonne soirée à toi.
    .

  7. mon grand-père aimait à dire : sapré bon diou ! et je pensais toujours qu’il n’osait pas dire « sacré » à cause de ma grand-mère, croyante et pratiquante. Mais non c’est un vrai juron. on en apprend ici ! gros bisoutons juliette

  8. Ya aussi tous les jurons quebecois….Tabarnac, ciboire, criss, hostie… souvent issus du vocabulaire religieux…le Quebec etait tres catho… 👿 ….

    • Les Italiens sont costauds Brigitte :  » Porco Dio , Putana della Madona, stronzo, ta sborrow , testa da cazzo. les deux derniers sont Vénitiens et très vulgaires, je ne les traduits pas d’ailleurs ! mais pourtant quasiment tous les Vénitiens les disent et même dans la rue , haut et fort 🙂

  9. Cela s’ appelle  » L’ autre dimanche  » , j’ y ai retenu entre autres Ultra Orange et Emmanuelle (Emmanuelle Seigner, actrice et épouse de Roman Polanski) et un formidable morceau de blues par Mike Bloomfield, Al Kooper et Stephen Stills,  » Albert’s shuffle « , en 1968…
    http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/autre-dimanche/emission.php?e_id=90000062

    Et je te recommande toujours Subjectif 21…

    http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/subjectif/emission.php?e_id=65000064

Les commentaires sont fermés.