Roméo peut aller se rhabiller

 Hier soir, accoudée au balcon de ma bergerie,  j’attendais en parfaite Juliette fidèle que Roméo me conte fleurette comme il le fait depuis une éternité .Mais, quelle surprise de voir, à sa place un rockeur déchaîné qui se met à jouer et chanter des morceaux endiablés … J’en suis restée sciée en deux …

J’ai été heureuse de ce singulier imprévu qui a cassé la routine de ma vie d’ingénue … « Roméo, à court d’inspiration, m’a embauché pour le remplacer quelques temps » m’a confié le guitariste, « mais ne t’inquiète pas, il est juste parti faire un stage intensif de musique,  se mettre au goût du jour pour ne pas lasser  ton amour  » « J’en suis fort aise,  je commençais à m’encroûter à force d’écouter les ritournelles vieilles comme Érode , que Roméo me déclame depuis toutes ces années . Je n’ose pas le lui dire, mais elles m’ennuient. Par contre ta musique me fait tourner la tête, me donne envie de faire des pirouettes et de mieux te connaître »

 Et, c’est ainsi que Roméo se fit voler la vedette !

Publicités

12 réflexions sur “Roméo peut aller se rhabiller

  1. je m’inquiète..je m’inquiète pouir le fidèle guitariste..
    je me demande si ce ne sont pas ses pas que j’aiç entendus sur mes chemins..il venait d eloin, il avait très soif!
    Il semblait triste!

  2. Merca dit :

    Coucou , c’est pas moi en tout cas !!!! Ce serait du saxo ! J’adore le sax au fond !
    Ma foi la musique est revenue ….
    Bisous

  3. Fr@ne & @l dit :

    Ah ah ! Juju tend vers la nouveauté ! … bien ça !
    Bizettes et au rencart les rengaines,
    Bonne soirée Madame la Reine
    Fr@ne

  4. la fllib" dit :

    pourquoi pas juliette, c’est ainsi les rencontres, et si ton roméo revient après son stage tu pourras lui dire plus facilemet que ces contes fleurettes t’endorment trop vite. gros bisoutons tite juliette.
    « tu as migré, alors !? »

  5. Je dirai rien , je dirai rien ….. J’suis dans le commerce faut rester discret !!!!
    Mais quand même Roméo s’est fait piquer sa place par un rockeux …
    Ô sole mio !!!!

Les commentaires sont fermés.