Un pogo à mille temps !

Il pogote complètement surexcité
Boosté par la musique déjantée
Un immense sourire aux lèvres il hurle de toutes ses forces le refrain
Balance dans tous les sens ses pieds et ses mains
Transpire à grosses gouttes la bière ingurgitée
Ce soir il quitte terre le temps d’un concert
A la poubelle le quotidien et ses petites misères !
Demain il ira certainement en vrac au boulot
Mais Il s’en fiche autant que des ragots
C’est trop bon de se laisser totalement aller …
Advertisements

34 réflexions sur “Un pogo à mille temps !

  1. Bistroman dit :

    Mince, tu me fais prendre conscience que je ne suis pas allé au cinéma depuis… et que j’ai loupé le dernier Jarmusch… Je voulais aller voir "la horde", le film de zombies français, mais il n’est passé qu’une semaine à Angers. Le temps que je me réveille, c’était trop tard.Jeudi, je vais voir Luke au Chabada : http://www.myspace.com/lukelegroupeJe ne connais pas, mais c’est mon pote qui invite. Il dit que ça ressemble à Noir Désir. On doit aussi avoir les Plasticines bientôt. Pour les Dead Kennedys, ça va faire trop tard…:0)

  2. Juliette dit :

    je ne vais plus guère au cinéma non plus depuis deux ans que j’habite dans les hauteurs, je crois que le dernier film que je suis allée voir était un Tim Burton ? on a quand mêm un bel écran à la maison pour mater des films et des concerts aussi ( sniff ! pour les concerts …) ! alors bon concert au Chabada …

  3. Alouet dit :

    juliette? coucou! j’ai en tête un billet ,depuis un moment ,qui ressemble un peu au tien .ça alors ..coool!.

  4. Manobia dit :

    Pogoter ???c’est la première fois que je rencontre cette expression??? Kezaco ??

  5. la fllibust dit :

    heu, moi aussi je bloque sur le premier mot, "pogoter", imager, certes, j’en comprends le sens, mais vraiment, d’où vient ce mot ? hein, dis , tite juliette ? un délire ? bisoutines

  6. pascal dit :

    ça m’est arrivé…il y a une quarantaine d’année, de me découper coome cela en petits morceaux, avec joie et plaisir.

  7. Juliette dit :

    le pogo est une danse agitée, Mano et Janick , celle des punks , d’où le verbe pogoter ! le groupe qui joue là, Dead Kennedy’s " too drunk to fuck " oui, c’est le titre du morceau , était un groupe punk Américain de la fin des années 70 . je les ai vus en concert, et j’ai pogoté comme une fadade !!

  8. Michel dit :

    Po Go ter , est ce passer de France info en petites ondes à RTL en grande z’ondes ??? Il faudra ensuite Gopoter pour revenir au début !

  9. Pat dit :

    Merci pour l’explication …je ne connaissais pas ce verbe -là non plus ! Bonne soirée …Bizzzz

  10. Juliette dit :

    oui , frane c’est exactement ça le pogo … sauf que devant la scène, tu te fais violemment écrabouiller Valser, jerker, twister … et puis …pogoter Pat …je me suis faite relooker chez un visagiste aujourd’hui, je suis mimine hein en diablotine …ça vous plaît ? ouais , bof !

  11. Michel dit :

    Si on en croit Plastic Bertrand , çà tient de la transe que les africains pratiquent depuis la nuit des temps ??? Et sûrement quelques tribus gauloises ou Celtes pourquoi pas . Bizzz et transforme pas ta tête en pot de fromage blanc trop près des enceintes !Merca

  12. Juliette dit :

    y’a rien sur la vidéo Gilles, qu’ un journal bon, je regarderai mieux ça ce soir

  13. Bistroman dit :

    Y’a rien à voir… Je n’ai rien trouvé de mieux sur cette chanson de Plastic Bertrand…"je ferai des trous dans leur gruyère":0)

  14. Tuffette dit :

    être gotée ou po gotée , that is the quetsh ion ! pour moi , première option en ce moment …Bizzz et jour de pluie

  15. Juliette dit :

    ah ! comme les concerts me manquent dans mon trou, si vous saviez ! mais on ne peut pas tout avoir hein ? bon dodo à tous …

  16. jeanne dit :

    tout comme toi Juliette, les concerts et les cinoches sont pas nombreux dans ma région…

  17. Bistroman dit :

    Moi qui me plaint souvent d’habiter dans un trou, j’ai trouvé pire.:0)

  18. Le chat dit :

    Il est sympa ton texte, bien écrit. C’est cool de passer par là…. Manque plus que les croquettes.A bientôt. Miaou!!

  19. Pat dit :

    Il pogote depuis trois jours ! L’est pô encore fatigué ? Bizzzz du jeudi à Copine Juliette 🙂

  20. Babel dit :

    oulah, çà déménage ici !!! j’sais pas si je vais pouvoir tenir le rythme.. (et cékoi la zik qu’on entend qd on ouvre ton blog, hein ?)

  21. Juliette dit :

    c’est " Everlast " Babel ! et, oui , Jeanne et moi vivons dans des trous mais de beaux trous , dans le mien, niveau sorties culturelles, c’est zéro, mais il y a la qualité de la vie avec un minimum de pollution ( aucune usine ) et une nature encore sauvage …

  22. Bistroman dit :

    Compte rendu : c’était une très bon concert, super son, énergique, mais avec mon pote, on se sentait un peu agé au milieu de ce public… Un djeune dansait comme un fou devant nous. Ca sentait vraiment très fort des aisselles dans son périmètre. Nous avons pris nos distances et nous nous sommes mis à deviser entre quadras. Etait-il trop jeune pour avoir découvert le déodorant ? Aucune gonzesse n’avait encore eu le courage de lui parler sérieusement ? Mais après mûre réflexion, nous sommes tombés d’accord : c’est l’interdiction de fumer dans les lieux publics qui est responsable de la propagation de ces odeurs infames. Autrefois, on avait les yeux qui piquaient, la gorge irritée, mais on ne sentait pas la sueur, ni la vinasse.Quand je vous dis que tout fout le camp…:0)

  23. Moyot dit :

    Apropos de déménagement tu en es où, tout est fini ???Bisettes PogetteFr@ne

  24. Juliette dit :

    on demenagera quand les voisins partirons Frane ( à la fin du mois je pense) . Là c’est encore boulot, boulot , et d’ailleurs je n’ai plus aucune inspiration tellement je suis naze …Merci pour le résumé odorant de ce concert Gilles , et oui tout fout le camp, je suis d’accord !!!

  25. Roger dit :

    Bistroman:le "djeune" qui dansait comme un fou devant vous et qui sentait très fort des aisselles, c’était moi!j’y peux rien, j’ai les poils sous les bras aussi épais que forêt amazonienne.et je refuse de m’épiler avant la fin de l’hiver (c’est ma période yéti), j’attendrai les premiers rayons de soleil …

  26. Juliette dit :

    ben, moi aussi j’y étais , cachée sous les aisselles de Roger ( car vu ma nouvelle tête , le Chabada m’a refusée l’entrée ) et depuis je suis dans un état semi -comateux !

Les commentaires sont fermés.