Quand Prosaïque envoie paître Lyrique


Viens ! lui dit il, allons voir la neige si belle
Partons toi et moi vivre près de cette merveille
Nous ensevelir dans ses moelleux flocons
Y assouvir notre passion
Nous imprégner de sa douceur
Nous bercer dans sa torpeur … 
 
Mais ça va pas la tête ! lui répond elle
En montagne on se pèle
J’ai pas envie de me transformer en glaçon
Tu nages en pleine science fiction
Va consulter un docteur

ou bien pars tout seul libérer tes ardeurs

Allez, ma chérie un peu de poésie

Sors de ta triste routine

Redeviens une petite fille

Laisse ton imagination vagabonder

Se délecter de la beauté de la nature

Tu n’apprécies plus que le banal

Sois moins terre à terre
Partons toi et moi …

 Arrête s’il te plaît de dire des conneries

Tu pars en biberine

Je préfère rester au chaud en ville

J’ai pas envie d’aller me geler

J’aime plus l’aventure

Tu perds les pédales !

Reviens sur terre

Ou pars sans moi …

Advertisements

23 réflexions sur “Quand Prosaïque envoie paître Lyrique

  1. Bistroman dit :

    C’est quoi une biberine ???Bon, je ne reconnais pas le morceau, mais ce son et cette voix, aucun doute : Psychedelic Furs.Bonne nuit

  2. Juliette dit :

    Oui Mano ? quésaco ? Alors Gilles : La Biberine était le nom commercial d’une confiserie locale constituée par une poudre de sucre aromatisée à la menthe, orange ou citron. Elle était conditionnée dans un sachet de quelques grammes et vendue avec un chalumeau en réglisse à travers lequel on aspirait la poudre. L’expression " tomber " ou " partir en biberine " signifie " réduit en poudre " et par extension " tomber en déconfiture ", on peut le voir comme l’équivalent marseillais de " partir en sucette " dans d’autres régions.

  3. Moyot dit :

    Hello Miss Juju !Poudre de sucre … mon oeil ? C’est comme l’anisette ouais, interdit ! l o l HihiBizettesFr@ne

  4. jeanne dit :

    t’as remarqué Juliette qu’on s’intérresse autant a tes textes qu’à la musique ! l’hiver c’est dur de se bouger ! j’utilise beaucoup cette expression "partir en biberine" et je ne savais pas qu’elle pouvait être différente d’une région à l’autre!

  5. Michel dit :

    sachet de quelques grammes de poudre blanche avec un pipette !!!! Comme disait la pub du Gruyère " y s’passe jamais rien ici …. "Bizzz Merca

  6. Juliette dit :

    et, oui, mon cher, tu pars en biberine ( ce n’est point du tout autobiographique), Tuffette toi aussi d’ailleurs,( malgré tes tisanes, berk ! ) Michel et frane n’en parlons pas ( eux sont partis dans un délire de poudreuse )… y’a que Jeanne et moi qui sommes saines d’esprit ici … Quant à Mano, il me laisse perplexe …

  7. Hermione dit :

    "Biberine" kesako ??? C’est que j’en apprend de belles chez vous tous, moi ! Humm… C’est vrai qu’avec une pincette d’une autre sorte de "neige", ça le ferait peut-être !!!Bisous Juliette ! Hermione

  8. Roger dit :

    "c’est curieux chez toi Juliette, ce besoin de faire des phrases !"(M. Audiard, les biberines flingueuses")

  9. Pat dit :

    Juliette , tu n’as pas encore édité tes oeuvres et déjà on les utilise pour disserter ! Génial ,hein! A quand les dictées de Juliette ? je vais en causer deux mots à Bernard ….lol Bizzz et bonne soirée au chaud ..

  10. °°°¤¤¤KIRDY dit :

    coucou juju pouet pouetjoli poème mais j’aime pas le froidbrrrr le soleil avec la neige c’est radieuxpasse une bonne journéebizz kirdy

  11. Pat dit :

    Bonsoir monsieur Bistro ! effectivement nous avons des amies en commun mais non pas des amies communes …Mes amies sont des personnes peu ordinaires certaines même extra -ordinaires comme notre amie Juju et notre amie Brig …C’est vrai que Juliette ne connaissait pas Brig ?…Je vous laisse le soin de faire les présentations …en tant que gentleman Gobier ( que veut dire gobier ?) …. Coucou Juliette ! 🙂

  12. Tuffette dit :

    Paaaaat !!! un gobier est un gobi , hin hin …si tu vas chez bistroman tu trouveras un billet détaillé sur ça !Bizzzz givrées

Les commentaires sont fermés.