Voluptés du farniente

Dans à peu près une semaine c’est la quille, avec .. quelques kilos perdus, grace aux délicieux festins quotidiens composés de ridicules restes d’un très bon restaurant, que je dévore sur mon lieu de pénitence ( imaginez une tablée d’au moins dix travailleurs affamés avec pour tout repas un grand saladier de frites et quelques morceaux invendables de viande  ), j’ai fait deux mois durant et gratuitement une cure amaigrissante, pu conserver sans aucune difficulté ma ligne de jeune fille et je vais donc pouvoir m’envoler aussi légère qu’une sauterelle vers des espaces plus sereins !
 Mon portefeuille n’ayant pas non plus épaissi, mon salaire hivernal me permet juste de prendre un aller-retour pour le pays des kangourous … ou de faire la cigale sur notre hexagone le temps d’un printemps, mais sans aller tous les soirs au bal !
                                                                                                                                                                                                 
Me contentant de peu, je ne suis pas une consommatrice folle, je vais pouvoir quand même me trémousser joyeusement sous les étoiles avant que n’éclate l’été, m’épancher plus longuement sur ma toile, croquer les fruits de mon petit jardin pas secret que je vais recommencer à cultiver, aller danser la tarantelle en Italie, la farandole dans le sud de notre pays, et surtout le pogo dans mon potager, entre deux rangées de haricots … en somme me la couler douce sous la lune rousse en buvant des mousses, faire ce qu’il me plaît , me prélasser dans les voluptés du farniente … bref chanter du mieux que je le peux et sans me faire de bile ( ce n’est pas bon pour la santé ) la beauté de cette vie éphémère et si fragile !
Publicités

21 réflexions sur “Voluptés du farniente

  1. Alouet dit :

    ce serait une belle pub, pour ce lieu de luxe, de faire une photo de la tablée gastronomique de son personnel , de vos mines réjouies, encouragées.; du sens de la psychologie ou simplement; soyons fous: utilisons le mot..j’ose? oui.. "HUMAIN" de la direction.je prends mon avion personnel pour venir faire le reportage , mettre de la dynamite dans l’armoire à verres..juste quand tu seras partie! j’ai encore quelques idées… héhé …je t’apporte un sorbet au champagne..pourvu qu’il ne soit pas fondu…Allez, bientôt tu voluptes parmi les haricots , en écoutant les zoziaux .et? tu sais que t’es belle?

  2. Juliette dit :

    et le repas nous est compté trois euros et des poussières Alouet , je n’ai jamais mangé si mal et si peu en vingt cinq ans de saison , tu sors de table , tu as faim ! je grapille en passant innocement derrière l’office du bar ,un croissant , un fruit , un petit morceau de gâteau …et personne ne rouspète ! moi un peu mais je suis la dernière arrivée !!!

  3. Alouet dit :

    Des conditions de travail pareilles , une exploitation éhontée de la main-d’oeuvre !!..Si j’avais un zoom pour photographier le contenu de vos assiettes..Je l’afficherais aux tables des vacanciers pansus..mais sais pas si cela ferait de l’effet sur l’ego isthme des gens privilégiési.je ne décolère pas .tu sais quoi? on va inverser les repas..ils auront les vôtres , ils auront vos salaires.me réjouis de voir..Ils ne rouspètent pas de peur de perdre leur emploi..Pour une bouchée de pain.; on doit parfois bien crever !!!

  4. Pat dit :

    Alors bientôt à toi la belle vie ! Mince et réjouie , dans ton jardin , à faire la cigale après avoir été une fourmi laborieuse ! 🙂

  5. DIANE dit :

    Ben tu vois çà valait le coup d’en ch… un peu lol ! Maintenant tu te prélasses au jardin d’Eden ! Profite ma Juliette , carpe diem !!! bizouilles fruitées !

  6. Ailleurs dit :

    Un bonheur que de voir que tu arrives au bout de ton supplice, profites bien juju, je repasserai te lire.. bientôt..énormes bises.. et très heureuse pour toi.

  7. Ailleurs dit :

    joli hommage pour Bashung, un Grand qui part, j’aimais bien étant ado. Je peux dire qu’ensuite j’ai pas trop écouté… en tout cas, il s’est battu jusqu’au bout.. Elle est chouette cette chanson "Ode à la vie".bisous et courag à toi.

  8. Juliette dit :

    c’est un des rares chanteurs Français que j’ai régulierement suivi , Marie,ses paroles m"enchantent , sa poésie ! pour noel j’ai eu son dernier album , bleu pétrole , très beau encore et si mélancolique !!

  9. Ailleurs dit :

    c’est vrai que ses textes sont plein de poésie… je me sens bien penaude de m’y intéresser maintenant qu’il vient de disparaitre… j’ai eu l’occasion de passer chez Francis, Diane et ici, et chaque texte passe un message différent mais pleinde bon sens.. je trouve.bonne nuit juju. bisous

  10. KyaFrane dit :

    Mon humble hommage était mon "délire" d’hier … En Strasbourgeois "d’occasion" il fut célèbre en premier "par chez nous" et dérangeait comme ces "grands" que l’on ne comprend pas, car ils sont hors normes, mais si attachants.Bizettes ma cigale Poet …Fr@9

  11. émeraude dit :

    Ode au Paradis…………. Encore plus jouissif quand on a effleuré l’enfer;o) Allez, courage, Juliette!!! Plus que quelques heures……….. J’te bise!

  12. Juliette dit :

    Ode à Alain qui nous a laissé ses beaux refrainsempreints de mélancolie mais aussi d’entrainOde à lui le poète musicien qui nous enjolivé la vieOde à un vieil amiOde à un artiste parti ….

  13. Zouton dit :

    ma pouet pouet….kesse tu me racontes ????du lait…et des cornichons ????????????????

  14. KyaFrane dit :

    Bonsoir ma Juju Pouet !C kan le repos ? N’oublie pas qu’ils n’ont pas le droit de te faire manger le conu des poubelles ! sinon tu me dit! Hin ?Bises bonne nuit réparatrice !Mé nan T pas KC …….FR@9

Les commentaires sont fermés.