Un pote pas ordinaire …

   
Un  criquet qui vivait  dans  la  promiscuité
Entouré  de milliers  de  ses  semblables
Éprouva  un matin un immense  désir de  tranquillité
Et  décida de  fuir cette  existence intenable
De  partir à  l’aventure  en  pélerinage
 
Il  prit avec  lui  pour seul  bagage 
Le violon  hérité de son père  bien  aimé
Se  laissa  emporter  par le vent qui  soufflait
Traversa  de magnifiques  contrées
Fit un merveilleux voyage
 
Un  jour de  terrible  orage
Epuisé il  aperçu un oasis  de  paix
Un  superbe  palmier
S’y posa et y resta
Pour le  plaisir du  mâitre des  lieux
 
Qui  immédiatement l’adopta 
Lui  enseigna  des   » Blagues àla con « 
Et apprit à  jouer du  violon 
 Ils  devinrent  très  bons  potes
 
 Lequel  des  deux  compères est  le plus  chanceux
Le criquet  sur son arbre pépère
Où bien son  hôte 
Enchanté par ce visiteur peu ordinaire ?
Allez donc poser la question à Mister Sabreliner
Qui l’a  joliment  photographié
.
 Stroumpheries
     J’aime  la vie  et le  soleil  qui  luit
J’aime  pas  le  froid  de  Sibérie
J’aime  un  bon  plat de  spaghettis
J’aime  pas  les  trucs  riquiquis
J’aime  traîner au  lit
J’aime  pas  la  foule  et  trop de  bruit
J’aime  les  parfums de  fruits
J’aime  pas  les  gros  ennuis
J’aime  qu’on me  fasse  des mimis
J’aime  pas  quand  on crie
J’aime  les  violentes  pluies
J’aime  pas  raconter ma  vie
J’aime  dire  des  conneries
J’aime  pas  l’hypocrisie
J’aime  les visages  qui  sourient
J’aime  pas  les gens  trop  polis
J’aime  les  douces  mélodies
J’aime  pas  la  tauromachie
J’aime  siroter  du  génépi
J’aime  pas  les  basses  jalousies
J’aime  les  douces  folies
J’aime  pas  ce  qui  est  sali
J’aime  tout ce  qui  est  joli
J’aime  pas  l’oubli
Publicités

7 réflexions sur “Un pote pas ordinaire …

  1. Serge dit :

    Mon criquet
    De ces versets flattés
    Aujourdhui
    A invité des amies
     
    Et il vous invite à venir les voir; ce sont de jolies grenouilles vertes photographiées aujourdhui au jardin de la Fontaine.
    Mon criquet et son pote te remercient de cette gentille attention Juliette

  2. Juliette dit :

    Ben comme toi j’aime bien les jolies et  peu courantes rencontres que ce soit avec des gens ,des animaux ou autre choses , et au fait le criquet il est toujours sur ton palmier ?
     

  3. la fllibust dit :

    je pense que les deux sont bienheureux, ils ont à la chance de pouvoir écouter une autre mélodie. elles sont super les photos du criquet de serge. Impressionnant ! gros bisous la miss,

  4. marie dit :

    Comme j’ai hâte d’entendre sa symphonie au criquet… vivement l’été…
    il me semble avoir été déjà jeter un oeil, lol à ce criquet, chez ton ami (e)….
    Pas la forme en ce moement…ce petit passage chez toi..me fait un peu de bien..
    désolée si je passe bien, mais je n’ai d’inspiration pour rien…
    en tout cas merci de me changer les idées avec tes textes toujours aussi, originaux, légers et enthousiastes, ça fait du bien…
    justment depuis quelques temps mon enthousiasme s’en va…et quand je suis mal, en général, ‘ai du mal à sortir quoi que ce soit, que ce soit dans le bon ou le mauvais…mais il va bien falloir que je me mette un coup de pied aux fesses…car là je commence à me saouler toute seule…
    bisous à toi juliette…. et si un jour je venais à fermer mon blog, sache que j’aurai apprécié, nos échanges…
    amitié
    m.

  5. Juliette dit :

    Mais Marie tu vas pas fermer ton blog ma jolie , et puis si ça  devais arriver tu as mon adresse… hein ?

Les commentaires sont fermés.